Les aides aux séniors

La principale aide financière permettant à la CTM d'accompagner les personnes âgées est l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) à laquelle viennent s'ajouter les différents dispositifs de maintien à domicile. Cette allocation est principalement versée grâce au dispositif sécurisé du Chèque Solidarité.

 

L’ALLOCATION PERSONNALISEE D’AUTONOMIE - APA
 
Vous vivez à votre domicile, dans votre famille ou chez un tiers, ou vous êtes accueilli(e) dans un établissement d’hébergement (maison de retraite, unité de soins de longue durée d’un hôpital…) et vous rencontrez des difficultés pour accomplir des gestes simples de la vie quotidienne ?
L’allocation personnalisée d’autonomie peut vous faciliter la vie et vous aider à mieux vivre chez vous ou en maison de retraite.
 
Pour quoi faire ?
Cette allocation, versée par la CTM, est utilisée pour le financement, selon le cas :

d’un plan d’aide à domicile qui définit les différents services et aides nécessaires favorisant le maintien à domicile. Il est ainsi possible de faire appel à des services agréés ou de rémunérer des personnes pour améliorer le quotidien.

de mise à disposition, par votre établissement d’accueil, de professionnels et de moyens afin de faciliter la vie quotidienne.

 Le montant de l’APA est calculé en fonction du degré d’autonomie et des ressources. L’allocation personnalisée d’autonomie à domicile est versée mensuellement sous la forme de chèque solidarité.
 
Qui peut en bénéficier ?
L’allocation est destinée aux personnes dépendantes :

de plus 60 ans,

rencontrant des difficultés pour accomplir les gestes ordinaires de la vie courante (perte d’autonomie),

et résidant de manière stable et régulière dans le département.

 
Quelles sont les démarches nécessaires ?
Il suffit de retirer un dossier auprès de la CTM, ou du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) du lieu de domicile, ou de l’établissement d’accueil.
Une fois rempli, ce dossier doit être adressé au CCAS ou à la Présidente du Conseil Général.
Une équipe de professionnels médico-sociaux de la CTM, se rendra ensuite au domicile du demandeur pour évaluer le degré de perte d’autonomie et élaborer le plan d’aide qui sera mis en place.


BIEN COMPRENDRE LE CHEQUE SOLIDARITE

Le chèque solidarité est un moyen de paiement attribué par la CTM, au titre de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) ou de la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) pour rémunérer l’aide à domicile ou le service à la personne agréée qui accompagne les personnes âgées et les personnes en situation de handicap dans les actes essentiels de la vie.
 
Le bénéficiaire reçoit chaque mois à son domicile, un chéquier correspondant au montant de la prestation attribuée.
 
Comment l’utiliser ?
Vous remettez à l’aide à domicile ou au service à la personne le nombre de chèques correspondant au montant de la prestation réalisée.
 
Les démarches obligatoires quand vous recrutez une aide à domicile :

vous devez la déclarer à la Caisse Générale de Sécurité Sociale et par la suite déclarer tous les trimestres le nombre d’heures travaillées.

vous devez l’affilier au Centre de remboursement des CESU (CRSESU).

 
Si vous faites appel à un service à la personne agréée vous n’avez aucune démarche à effectuer.
 
Des réunions de sensibilisation à l’utilisation des chèques solidarité sont organisées par la CTM dans les cyber-bases départementales.



Aide ménagère



L’AIDE MENAGERE
Cette prestation permet le maintien à domicile, le plus longtemps et dans les meilleures conditions possibles, des personnes âgées qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes de la vie quotidienne.
 
Pour quoi faire ?
L’aide-ménagère est en mesure d’assurer les travaux ménagers tels que les repas, l’entretien, le repassage et les courses. Elle peut aussi apporter un soutien moral en rompant l’isolement et signalant les situations difficiles.
 
Qui peut en bénéficier ?

Les personnes âgées non dépendantes à partir de 65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail,

ayant besoin d’une aide,

ne disposant pas de ressources supérieures à l’ASPA (allocation de solidarité des personnes âgées - ex minimum vieillesse),

et vivant isolées à leur domicile sans pouvoir bénéficier de l’entraide familiale.

 
Quelle prise en charge ?
Le Conseil Général assure quasiment l’intégralité des frais d’aide-ménagère. Une participation minime (1,65€/h) est demandée au bénéficiaire. Au 1er février 2014 le tarif horaire payé par le Conseil Général est de 17,75€. 
La prestation est accordée pour une durée de 36 mois renouvelable.
 
Deux services d’aide-ménagère sont habilités par le Département :

L’ADARPA (Association Départementale d’Aide aux Retraités et Personnes Agées) qui intervient sur tout le département

le CCAS de Fort de France qui intervient sur Fort-de-France.


Quelles sont les démarches nécessaires ?
Le dossier est à retirer et à remettre complet au CCAS du lieu de résidence du demandeur, qui le transmettra au Conseil Général pour instruction.
La décision vous est notifiée et l’information donnée au CCAS.
 
 
LE PORTAGE DE REPAS
Le portage de repas à domicile  offre aux personnes âgées ou handicapées qui demeurent isolées à leur domicile, des repas réguliers et équilibrés à prix modérés servis par un organisme habilité par le Conseil Général.
Ces prestataires habilités répondent à des critères stricts en matière d’organisation, d’équipement et d’hygiène alimentaire.  
 
Qui peut en bénéficier ?
Dans le cadre de l’Aide sociale départementale :

les personnes âgées à partir de 65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail,

ne disposant pas de ressources supérieures à l’allocation de solidarité des personnes âgées (ASPA – ex minimum vieillesse),

et vivant isolées à leur domicile sans pouvoir bénéficier de l’entraide familiale.

Dans le cadre de l’APA :

Les personnes âgées dépendantes à partir de 60 ans.


Quelle prise en charge ?
Dans le cadre de l’Aide sociale départementale,  3,35 € sont versés par le Conseil Général  au prestataire.
Dans le cadre de l’APA, 6,40 € sont versés par le Conseil Général au prestataire.
Le reliquat est à la charge du bénéficiaire.
La prestation est  accordée pour une durée de 36 mois renouvelable, à raison de 20 repas maximum par mois.
 
Quelles sont les démarches nécessaires ?
Le dossier est à retirer et à remettre complet au CCAS du lieu de résidence du demandeur, qui le transmettra au Conseil Général pour instruction.
La décision vous est notifiée et l’information donnée au CCAS.
 
 
LA TELE ASSISTANCE
La télé assistance est un service mis en place pour favoriser et sécuriser le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap en leur permettant de signaler toutes difficultés à une centrale de veille prévue à cet effet.
 
Comment fonctionne la télé assistance ?
L’équipement comporte, 1 télé commande (bracelet montre), 1 transmetteur installé au domicile du bénéficiaire, relié 24H/24 et 7 jours/7 à une centrale de sécurité qui déclenche les secours en cas de difficulté.
 
Qui peut en bénéficier ?
Dans le cadre de l’Aide sociale départementale :

les personnes âgées à partir de 65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail,

ne disposant pas de ressources supérieures à l’allocation de solidarité des personnes âgées (ASPA – ex minimum vieillesse),

et vivant isolées à leur domicile sans pouvoir bénéficier de l’entraide familiale.

Dans le cadre de l’APA :

Les personnes âgées dépendantes à partir de 60 ans.

 
Quelle prise en charge ?
Le tarif est de 26,04 € par mois et par personne.
 
La prestation est  accordée pour une durée maximale de 36 mois renouvelable.
Selon les ressources mensuelles de l’intéressé, le Conseil Général prend en charge totalement ou partiellement la prestation au titre de l’Aide sociale départementale.
 
Quelles sont les démarches nécessaires ?
Le dossier est à retirer et à remettre complet au CCAS du lieu de résidence du demandeur, qui le transmettra au Conseil Général pour instruction.
La décision vous est notifiée et l’information donnée au CCAS.



Documents à fournir

  • Pour les personnes de 60 ans et plus
    Justificatif de pension (si retraité).
    Copie du livret de famille.
    Copie de la carte d'identité (personne seule).
  • Pour les personnes de moins de 60 ans
    Copie du livret de famille.
    Copie de la carte d'identité (personne seule).
  • Pour les bénéficiaires de caisses de retraite
    Copie du livret de famille.
    Copie de la carte d'identité (personne seule).
    Copie du dernier avis d'imposition ou de non-imposition.
    Copie de l'attestation de Sécurité Sociale (carte vitale).
    Certificat médical attestant la nécessité de l'aide à domicile.
    Justificatif(s) de pension(s) du couple.